Un autre regard sur la maladie

arbreautomneEnvie de vous partager ici ce qui m’a aidé au fil de mes expériences, et m’aide encore, à déconstruire les croyances sur la maladie qui me tirent vers le bas, et à bâtir un nouvel espace de perception sur des idées résolument plus porteuses de la dynamique de guérison. Comme on dit, il s’agit de voir le verre à moitié vide au lieu de le voir à moitié plein (ou vice versa, tout dépend de ce qu’il y a dans le verre, si c’est un bon smoothie à la banane, pour ma part, ce sera plutôt l’inverse … :-))

arbrehiverJ’observe que l’apprentissage de la guérison, c’est surtout et d’abord, beaucoup de déconstruction de croyances et de présupposés « savoirs ». C’est ce qui demande le plus de « travail », qui rencontre le plus de résistances et qui me demande de me remettre véritablement en question. Une fois que je fais de la place pour autre chose, le plus difficile est fait car le neuf vient (en fait simultanément) tout seul! C’est une conséquence directe de la loi d’homéostasie (qui est naturelle quand elle n’est pas contrainte):

arbreprintemps

 

« Tout système laissé à lui-même, en l’absence de perturbations, revient spontanément à l’état d’équilibre au travers d’une série de processus régulateurs ».

 

arbreétéChanger son regard sur la maladie, pour voir la couleur derrière l’apparente pâleur de la maladie, là où se trouve le véritable potentiel de guérison…. De nécessité, c’est devenu un jeu, une source de joie et d’inspiration, une occasion de partage…